Argan (Argania spinosa) pour les cheveux

#LePouvoirDesPlantesDansChaqueDouche

Les shampooings, les revitalisants, les masques et les huiles Herbal Essences à l’huile d’argan contiennent de l’huile d’argan véritable certifiée par les experts en plantes des Jardins botaniques royaux de Kew à Londres.

L’huile d’argan est parfois appelée or liquide

Qu’est-ce l’huile d’argan marocaine?

L’huile d’argan vierge, ou l’huile d’argan marocaine, est une huile de spécialité prisée produite avec les noyaux d’Argania spinosa pressés à froid.

L’huile d’argan est originaire du Maroc, où les femmes l’utilisent depuis des siècles comme l’un de leurs principaux rituels de beauté. En fait, l’huile est vénérée pour sa teneur naturelle en vitamines et en riches antioxydants et on lui attribue des propriétés hydratantes et nourrissantes pour la peau et les cheveux.

L’arganier est donc parfois appelé « or liquide ».

Corner Image

D’où vient l’huile d’argan?

L’arganier provient du sud-ouest du Maroc, là où il pousse dans une forêt. En fait, la forêt d’arganiers est une barrière naturelle contre l’avancée du désert et prévient l’érosion du sol tout en protégeant les ressources en eau.

La forêt d’arganiers est donc un écosystème inestimable et a été désignée comme une réserve de la biosphère de l’UNESCO depuis 1998.

Une fois sur place, vous serez surpris par les chèvres grimpant aux arbres! Ces chèvres marocaines grimpeuses étaient connues pour grimper aux arganiers afin d’aller chercher le délicieux fruit et l’huile était ensuite extraite des graines et des noyaux rejetés par l’animal. Heureusement pour nous, le fruit est maintenant récolté comme tout autre fruit, directement de l’arbre.

L’arganier est une plante à usages multiples. Une fois le fruit cueilli, il est d’abord séché avant de procéder à l’extraction. L’extraction de l’huile d’argan se fait en fendant les noyaux d’arganier et en les comprimant afin d’en libérer l’huile d’argan fraîche.

L’huile d’argan obtenue est ensuite utilisée pour la cuisine et les produits cosmétiques. La pression de l’huile d’argan crée un sous-produit au-dessus de cette dernière consistant en une pâte d’arganier épaisse ensuite utilisée séparément. Finalement, la pulpe extérieure permet de nourrir les animaux du village et les coquilles sont brûlées comme combustible. Rien d’autre n’est gaspillé.

Corner Image